info

Villa Arrakis - Casablanca - Maroc

Villa Arrakis - 1999

Dans un lotissement où la typologie du bâti procure monotonie et répétitivité, la maison se distingue par un parti clair à l’entée d’une impasse dans un bâti en bande. La désarticulation du volume abritant la loggia oriente la vue sur la place verte et regarde vers la mer, alors que l’ensemble de la maison s’ouvre sur la rue à travers une clôture totalement ajourée et capte la vue sur l’océan entre bâti au fond de l’ilot. La composition du bâti rompt la répétitivité et sort de la logique de l’alignement directive des encorbellements. Côté jardin, la maison et la piscine s’imbriquent pour définir une terrasse dans le prolongement du séjour et ainsi dedans et dehors forment un et un seul espace de vie. L’utilisation des matériaux comme les carreaux concassés en deux couleurs et les verres à thé incrustés dans le mur ont pour objectif de souligner l’identité de chaque élément et de chaque volume de la composition. L’espace intérieur s’organise autour de l’escalier qui est l’élément culminant, pour se développer en hauteur vers un jardin suspendu à la terrasse.